a4 angle-left angle-right arrow-right calculator acqua_potabile acqua_sanitaria altre_applicazioni antincendio aria_compressa gas industriale raffreddamento refrigerazione_industriale riscaldamento sanitarie solare cart cert-cn cert-dvgw check checklist close cloud-download dimension downloadgiallogrigionerorossosecurfraboverdeemail facebook facility flickr frabo-marker gas-pn5 gears google-plus h2o ico-facebookico-instagramico-linkedinico-twitterico-youtubeinfo instagram levels linkedin logo-frabo-banner logo-frabo-mainlogo-frabo-main_bkplogo-frabologo-frabo_bkpmarker acciaio_carbonio acciaio_inossidabile bronzo ottone rame tecnopolimero media-play molecule nav oemPDF icon PDF PDF pipe plus question-mark raccordo-black raccordo resize-small scatola sending-envelope share-email share-facebook share-google-plus share-pinterest share-twitter share twitter unico-esclusivo user v window workup-stamp wrench youtube

Différence entre technique à sertir et technique à souder

Vantaggi raccordi a pressare

TECHNIQUE À SERTIR

L’installation des raccords à sertir ne nécessite pas de soudure, donc il ne faut pas de bouteilles ou d’autres réservoirs de gaz avec absence de danger d’incendie dans les situations les plus difficiles, comme, par exemple, les interventions dans des bâtiments anciens ou habitations meublées.

L’étanchéité des tubes est assurée par l’absence de sources de chaleur.

Avantages

  • Installation sans soudure avec absence de danger d’incendie dans les situations les plus difficiles (interventions dans des bâtiments anciens, habitations meublées etc.)
  • Aucune nécessité d’utiliser des bouteilles ou réservoirs de gaz dangereux et donc aucune obligation du respect des normes de conformité
  • Epargne lié à l’élimination de tous les matériaux pour la soudure
  • Installation sans brûlures ou traces avec un excellent impact visuel
  • L’étanchéité des tubes est assurée par l’absence de sources de chaleur

 

Saldatura

TECHNIQUE À SOUDER

Le brasage est la jonction entre deux pièces métalliques (par exemple un tube et un raccord) avec un matériau d’alliage qui liquéfie à une certaine température inférieure à celle des deux métaux qui vont être unis.

Après la fusion, le matériau d’alliage passe par capillarité dans l’espace qu’il y a entre les deux métaux et, une fois solidifié, donne origine à une seul pièce.

Il existe deux types de brasage selon la température de fusion du matériau d’alliage :

  • Brasage doux : moins de 450°C (meilleure résistance mécanique)
  • Brasage fort: plus de 450°C

Il est évident que l’utilisation de la technique à souder implique un engagement de temps plus élevé que la technique à sertir et plus de risques liés à l’utilisation de sources de chaleur.  

 

Contactez-nous

au point A) de la lettre d’information
Attention, il faut exprimer son consentement pour continuer
Vous devez faire un choix pour continuer
au point B) de la lettre d’information
Vous devez faire un choix pour continuer